mardi 25 juillet 2017

Enquête aux volets bleus

Couverture Enquête aux Volets bleus
Auteur: Kate Oliver
Ed:  IS Edition
Sortie: 26 mai 2016
Genre: Contemporain
Pages: 144
Synopsis
Rosetta Bancale a été placée contre son gré en maison de retraite par sa fille unique pour un début d'Alzheimer. Elle intègre alors un groupe de six « résistants » pratiquement abandonnés par leurs familles, mais à l'aise financièrement. Leur devise : rire, boire et bien manger, malgré les restrictions de l'établissement. Le petit club fait les quatre cents coups, transgresse allègrement le règlement et se venge des mesquineries du personnel, mais chacun reste évasif sur son passé… Un des sept membres, surnommé « le Capitaine », se fait prendre dans les filets d'Annette, une auxiliaire de vie cupide qui cherche à se faire épouser. Mais elle est un jour violemment poussée dans l'escalier… Un inspecteur de police va alors enquêter et découvrir le passé peu reluisant de certains des pensionnaires, la vie tourmentée ou malheureuse de quelques autres, et le chantage financier exercé par Annette sur celui ou celle qui a changé de sexe et qui ne voudrait pas que son secret soit divulgué. Pour compliquer encore un peu plus l'enquête, chaque membre du club va s'accuser du « crime » pour protéger ses amis...

Mon avis
Merci à Harald et IS Edition pour ce SP

Je retrouve avec plaisir le style de Kate! Une très belle histoire, assez émouvante pour ma part qui m'a secoué je l'avoue! La vieillesse est une chose naturelle du cycle de la vie certes mais vieillir seul, "abandonné" comme une vieille chaussette dont on ne veut plus car elle embarrasse plus qu'autre chose me secoue vachement.

Rosetta ne comprend pas tout de suite pourquoi sa fille va la placer dans ce home. Elle a un début d'Alzheimer, elle "encombre" plus qu'autre chose sa fille. J'ai vraiment eu beaucoup de peine pour la façon dont le placement va être fait. En traîtrise, en douce, je trouve ça monstrueux! Oui, j'ai des mots forts, mais je vous ai dit que cette histoire m'avait émue! Rosetta se retrouve donc aux "Volets Bleus", elle est perdue, mais rapidement elle va se faire une bande de copain! Elle sera la meneuse et là ça part en cacahuète, bon sang que j'ai pu rire face à ses réactions, ses paroles, ses actes pas toujours très catholiques! Il faut le dire, Rosetta est terrible!

On retrouve également le côté sombre que l'on peut rencontrer parfois dans les résidences, par manque de personnel ou de moyen (je ne juge pas) mais la compassion, le sourire et un geste rassurant sont gratuits et devraient être automatiques! Car face à soi on a tout de même un être humain, un père, une mère qui est parfois seul au monde!

Merci Kate pour cette chouette et émouvante histoire où l'on passe du rire aux larmes!


1 commentaire:

Merci pour votre commentaire